Accueil
Dernières nouvelles
Site Grockland
Grock, génie du Music Hall
L’Association Grockland
Festival Grockland 2005

Musée Grock virtuel

Galeries de photos
Presse et revue de presse
La Boutique
Partenaires et liens
Multimédia
Association GROCKLAND
Programme | Les artistes | Lieu |Photos 2004

Jeudi 2 septembre, 20 h
Spectacle d’ouverture

> cliquer ici pour voir les photos du spectacle

CLIQUEZ SUR L'IMAGE POUR L'OBTENIR EN HAUTE RÉSOLUTION

1re partie
PIERRIC – Vous faites pas d’illusions!

Pierric, 22 ans à lui tout seul, dont douze à pratiquer l’humour, le théâtre puis la magie avant de s’y consacrer en professionnel! Parcours singulier pour ce Suisse qui n’en n’a vraiment pas l’air! Il touche à tous les genres théâtraux, remporte des prix de magie en France, en Belgique avant d’investir les studios de la TSR pour de multiples «Superstar d’un soir», «100% 2000», «la TV fais son show» ou «La Soupe est pleine». Son omniprésence sur les scènes de la Riviera vaudoise est le gage d’une carrière en plein essor, car le jeune bougre cartonne! A l’occasion du Festival Grock, Pierric nous offre un patchwork d’humour, magie et tours préférés. Voilà de bien bonnes intentions mais…«Vous faites pas d’illusions!»

 

> 2e photo

2e partie
Gardi HUTTER – La Souffleuse
Crinière en pétard et tablier-chiffon conquérant, l’inoxydable Gardi Hutter n’a pas fini de laver son linge sale en public. Après avoir incarné la lavandière «Jeanne d’Arpo», la seule clown suisse au féminin renoue avec labeur et devoirs si chers aux Helvètes. Teinté d’humour et de poésie comme à l’accoutumée, son nouveau rôle de Souffleuse reprend les ingrédients du travail ingrat et non reconnu. Fulgurante dans sa guérite de théâtre, elle existe à l’ombre des vedettes, tricote pendant les longueurs et se nourrit des bravos d’un public qui ne la voit jamais. Puis revient la grisaille quotidienne. Chaque geste simple devient alors apothéose ou cataclysme, selon l’humeur et les facéties de ce bout de femme que la société a rendu invisible. C’est là qu’éclatent le métier et tout le génie créatif de notre «Cendrillon» nationale.

Vendredi 3 septembre, 20 h
Concert Grockissimo

> cliquer ici pour voir les photos du concert

La musique de Grock
Dans l’esprit de Chaplin et Fellini, cette musique nous fait découvrir un aspect méconnu de son immense talent de compositeur. En effet, Grock laisse au monde un patrimoine de plus de 2'000 mélodies, et vient en rappeler les mesures, au cours du programme, sur grand écran.

GROCKLAND Orchestra
Ses 35 musiciens sont issus du Bovard Orchestra et du German Chamber Orchestra. L’ensemble est dirigé par Philippe KRÜTTLI et présente une quarantaine de mélodies de Grock avec intermèdes et solos de violon, accordéon, piano ou guitares jazz.
 
Philippe KRÜTTLI – chef d’orchestre
Ses talents rassemblent, sa fougue musicale éclate. Philippe Krüttli vient de diriger les oeuvres de Silvano Fasolis à l’occasion des 30 ans de l’Ecole de Musique du Jura bernois (St-Imier) et d’arranger simultanément «La Poupée» de Simon Gerber et Claude Rossel pour grande formation de jazz et à cordes. Succès retentissants! Après ses études aux universités et conservatoires de Neuchâtel, La Chaux-de-Fonds et Berne, Philippe Krüttli a été professeur de musique au Gymnase français de Bienne et chargé de cours en didactique musicale à l‘Université de Berne. Tromboniste et membre du Quatuor Novus durant 16 ans, il passe de diverses formations de musique ancienne à des groupes d’improvisation.Directeur de l’Ensemble Vocal d’Erguël depuis 1992, il a réalisé avec cette formation de nombreux concerts et enregistrements remarqués par la critique. En 1998, il s’est perfectionné dans les domaines du jazz, de la didactique et de la direction chorale à l’Université du Québec à Montréal. Depuis 2001, il dirige l’Ecole de musique du Jura bernois.
 

> 2e photo

Florian MEIEROTT – violon solo
Depuis son 1er prix obtenu en 2000 au Concours de Musique de Chambre à Karlsruhe, ce jeune prodige allemand explose de talents dans les plus grandes métropoles du monde: Berlin et Munich son port d’attache, Londres, New York, Tokyo ou dans le cadre des Jeux Olympiques d’Athènes… Juste avant son détour par La Chaux-de-Fonds. Quel privilège! Après des études à Karlsruhe et Stuttgart, entouré d’illustres pédagogues comme Zachar Bron ou Reinhardt Goebel, Florian Meierott s’attache à créer son propre langage solistique. Parallèlement au grand répertoire classique, il développe une collaboration fructueuse avec des compositeurs contemporains à l’image de Jaan Rääts, qui lui a dédié son concerto pour violon et orchestre. Qu’il se produise en grande ou petite formation dans des répertoires très diversifiés, sa magie musicale fascine. Florian Meierott a enregistré une dizaine de CDs en diffusion mondiale. Parmi ceux-ci, son hommage à Astor Piazzolla remporte un succès critique considérable. Il joue d’un instrument de Giambattista Rogeri, créé à Cremona en 1693.
 
Frédérique SANTAL – piano solo
Connue en Suisse et au-delà de ses frontières pour ses créations de majestueuses marionnettes à fil, Frédérique Santal renoue parfois aussi avec son piano, premier fil rouge de son existence de concertiste. Elève des conservatoires de Delémont, Berne et Milan, elle transmets aujourd’hui ses multiples talents pour la création artistique et musicale dans un espace hors du temps à Bévilard, le Centre artistique Bévil’Art. Le temps de quelques medleys et sérénades, Grock l’en aurait-il exceptionnellement délogée? Sans blâââgue!
 
Coralie MINDER – accordéon solo
… Elle a fait ses premières armes à l’école de son village, son énorme talent et sa passion ont fait le reste. Virtuose aux multiples trophées, Coralie Minder s’est notamment distinguée lors du concours de la Médaille romande des accordéonistes, quatre fois lauréate puis première au concours «International» avant de remporter des prix mondiaux (Portugal, Italie et Andorre). Coralie Minder reprendra en solo quelques airs de Grock et fera même résonner l’accordéon qu’il a lui-même conçu avec la Maison Hohner dans les années 30.
 
Serge KOTTELAT et Claude HAUSER – guitares
On pourrait les présenter comme un duo de jazz, mais ce serait ignorer toutes les autres couleurs de leur langage. Serge Kottelat s’est vu décerner récemment le «Mérite Culturel» de la Ville de Delémont. Il est actif notamment au sein du groupe Inside Out; Claude Hauser enseigne la musique à Malleray et se consacre, par ailleurs, à la composition et à l’arrangement. Sur quelques airs du compositeur GROCK, ils égrainent leur Jazz manouche sur leurs cordes complices. Un pur plaisir!

Samedi 4 septembre, 14 h et 20 h
Dimanche 5 septembre, 14 h

GALAS: GROCK, Génie du Music-Hall

> cliquer ici pour voir les photos des spectacles

Le spectacle
Il présente un florilège d’artistes internationaux aux multiples talents et rappelle la polyvalence géniale de Grock, dont les mimiques et extrait de son spectacle sont projetés sur grand écran. Avec:

 
JAZZ DANCE de Corgémont
Emmenées par l’intarissable danseuse et chorégraphe Danielle Poffet, sur la voie royale des grandes revues parisiennes ou hollywoodiennes, une quarantaine de sirènes – toutes issues de l’Ecole Jazz Dance de Corgémont – vous replongent dans cet âge d’or du Music-Hall de la première moitié du 20e siècle. Strass, paillettes, grâce et sourires. L’instant de deux tableaux éclatants, la féerie est totale. Entrez dans le rêve!
 
Christoph BORER & Magic Brass
Ses parents biennois le destinaient aux mathématiques. Mais grâce à la magie, Christoph Borer devait très vite quitter sa ville natale où l’on ne se berce pas forcément d’illusions… Lui qui en a fait sa profession de foi et un visa permanent pour le Music-Hall mondial! Multipliant les stages de Russe aux USA et frayant les plus grand Maîtres illusionnistes, il obtient en 1987 la reconnaissance des TV et concours européens. Avec son premier spectacle Living Art puis Anam Cara, il confirme son jeu de magicien aussi efficace que drôle et nonchalant. La griffe Borer! Quelques premiers prix mondiaux plus tard, il présente avec quatre ses acolytes un nouveau spectacle Magic Brass, où il sème une pagaille de magie et d’humour dans le bastion de la musique… Abracadabrant!
 
Duo FULL HOUSE
Prenez un fond théâtral, ajoutez musique, acrobatie, comédie et variété à haute dose, le cocktail fait mourir de rire. Chocs culturels! Léo – Henry Camus de New York – Américain fou et impertinent, est en pleine tournée mondiale. Son agente Lilian – Gaby Schmutz d’Effretikon – institutrice aussi souple qu’un «Zwieback», applique de code tip-top helvétique à la lettre. Entre glamour grivois newyorkais et la rigueur provinciale suisse, l’union fait la farce pour le plus grand amusement du public mondial.
…Qui a dit que notre sérieux légendaire est une tare?
 
Les Ultra Sons
La tignasse hirsute, deux « Professeurs Foldingue » flanqués d’un impossible bric-à-brac, décident de défier les grands virtuoses. Mais c’est à qui fera plus fou que l’autre. Un concerto déconcertant qui nous vaut le grand retour des instruments baroques, inventés par les excentriques musicaux – marteaux sonores, bouteillophone, monocorde à pavillon, pompe à vélo, gants à sifflets… Leur origine remonte au 19e Siècle, lorsque Napoléon III abolit les privilèges des théâtres. La liberté des spectacles ainsi retrouvée, le cirque put notamment redonner la parole aux clowns, personnages venus d’Angleterre et demeurés muets jusque-là. Puis, servie par ces instruments bizarres, la musique vint s’ajouter à leurs bouffonneries. En piste depuis 40 ans, Les Ultra Sons incarnent à eux seuls un véritable conservatoire excentrique au respect de cette grande tradition.
 
Vincent BRUEL
Jongleur de formation, diplômé de l'Ecole de Cirque Le Lido de Toulouse, Vincent Bruel présente actuellement une création personnelle, Les Objets Volants. Un extrait fantastique et comique de «Kick-Ball» intitulé Tac Tac Tango, lui permet de rompre l’image de la prouesse. Bruel a trouvé un style de comique à froid, de burlesque à l’anglaise. La maîtrise technique est évidente, sans être une finalité en soi mais un moyen d’exprimer son rôle de lycéen lunaire et maladroit, un peu à la «Mister Bean». Et on rit! Vincent Bruel a été récompensé du 1er Grock d’Or internatial remis à Paris, lors du Festival Mondial du Cirque de Demain, avec trois autres prix spéciaux.
 
Bernard HALLER – prologue du spectacle
Alors que défilent les images de sa première rencontre avec GROCK, Bernard Haller évoque avec émotion, le bouleversement qu’elle a provoqué alors qu’il était apprenti comédien. Il rappelle en outre l’importance de rendre hommage au Roi des Clowns… «L’exemple de nos aînés est une source inépuisable pour comprendre, apprendre et transmettre ce pourquoi nous sommes là, devant vous!»
 
Laure HIRSCHI alias Mini GROCK
Bernard Haller termine son prologue et, jeune apprentie comédienne, chanteuse en herbe, l’irrésistible Laure Hirschi entre alors en scène et porte toute la charge émotionnelle de cet instant magique. On croirait Grock réincarné…
 
Fanny DIERCKSEN - présentation
A 11 ans déjà, dans la défroque de Mini Grock, elle ouvrait les premiers Galas de Reconvilier, en Allemagne et en France. Puis Fanny apparut en clochard clarinettiste, pantomime et jongleuse lors du Festival Grock 2003. Et c’est au Festival d’Humour à Buix qu’on lui décerna un «Prix coup de cœur», son premier visa pour les scènes régionales dont celle du Zap-Théâtre à La Chaux-de-Fonds.
Etudiant la guitare et le piano, Fanny est aussi présentatrice volubile et anime de multiples soirées.
 
Laurent Diercksen – présentation,
directeur GROCKLAND

Dites-lui «GROCK»… Il ne vous lâche plus! Diercksen est intarissable. Ecriture, radio, édition, peinture, sculpture, tourisme ou présentation, depuis 20 ans il prête tous ses loisirs et professions à l’expression de sa passion pour le Music-Hall dont Grock est le faire-valoir. Encore fallait-il le réhabiliter. Dans son pavé «Grock un destin hors norme» paru en deux langues et tenant du Prix documentaire du Canton de Berne, il esquisse déjà, sur une carte de l’Arc jurassien, les premiers axes du concept Grockland… Virus incurable!

Dimanche 5 septembre, 12 h
Parade sur le Pod
Précédée du baptême du train CFF GROCK.

> cliquer ici pour voir les photos du baptême
> cliquer ici pour voir les photos de la parade

En partenariat avec le Louis Chevrolet Event et l’Aéroclub des Montagnes neuchâteloises, l’Association GROCKLAND vous invite sur le Pod, dimanche 5 septembre à midi et vous offre un exceptionnel bouquet de fraîcheur et de fantaisie. Les artistes et danseuses du Festival Grock seront escortés par:
 

Les Clowns en folie
Depuis 1996, ils paradent au cœur de Monaco à l’heure de son prestigieux Festival de Cirque. Mais c’est en 1968 que la troupe de joyeux fantaisistes à vu le jour à Paris. Depuis lors, la qualité et le punch de leurs interprétations leur valent une renommée internationale. Les Clowns en folie offrent chaque année quelque cent cinquante prestations dans les cirques, lors de carnavals, à Disneyland comme enfin, au pays de Grock leur Maître à tous. Sous leurs costumes de clowns pailletés et d’augustes multicolores, on décèle surtout d’excellents musiciens, quelques prix du conservatoire et le toujours alerte Adrien Terme, ancien «Collégien» de Ray Ventura. Leur répertoire large et éclectique, de la variété au jazz, donne le ton aux premières mesures. Avec Les Clowns en folie c’est toujours couleur Cirque!
 
La Fanfare de Loveresse
Si le village natal de Grock est inscrit dans tous les dictionnaires du monde, il peut aussi se vanter d’avoir su cultiver la fibre musicale. Sa fanfare, créée en 1885 par Gustave Boillat maire du lieu, ponctue depuis lors chaque événement au village, participe aux cortèges et fêtes de la région. Témoin de traditions profondes, la fanfare à surmonté toutes les modes grâce à la bienveillance des villageois. Elle est composée aujourd’hui d’une bonne vingtaine de musiciens sous la baguette de leur jeune directeur, Cédric Châtelain. A l’approche du concert annuel ou des fêtes, cuivres et tambours résonnent chaque lundi à Loveresse, village campagnard au charme intact.
 
Les Ecoles de cirque:
Une vingtaine de jeunes participants présenteront, après la parade, divers numéros d’acrobatie, jonglerie ou clowneries jusqu’à 15 h sur le Pod. Issus de:
• L’Ecole de Cirque du Jura Starlight - Porrentruy
• L’Ecole de Cirque de Lausanne
• L’Ecole «Une fois un cirque» - Confingnon - GE
 
Chico et Nataly – clowns
De leur Jura natal, établis à Delémont, ils sillonnent les routes d’Europe dans les roulottes des cirques ou affichent leurs éclats de rire sur les frontons des Théâtres de Variétés. Au programme: entrée clownesque, concerto magique, domptage burlesque, créations acrobatiques ou poétiques. Et en prime, le rire des enfants, le plus sincère des hommages!
 
Isidore - clown
Ses ballons féeriques deviennent chats, cygnes ou fleurs qu’il façonne par bouquets et son flegme reste imperturbable lorsqu’il déambule sur sa Déglingomobile. Isidore de Leytron (VS) incarne toute la malice du cabotin imprévisible, fauteur de fête qui ne passe jamais inaperçu!
 
Vijoli - clown
Des tours de passe-passe et jonglerie aux jeux de société, Vijoli de Courtételle (JU) a plus d’un tour dans son sac. Mais sitôt les yeux maquillés en clown, l’inusable animateur de fêtes villageoises voit la vie d’autant plus belle. Et, délice suprême sur ses échasses, il plane sur la parade.
 
CHEVROLET EVENT - Hommage
à deux fortes têtes!

Si Grock et Louis Chevrolet – né le 25 décembre 1878 à La Chaux-de-Fonds - ne se sont pas croisés de leur vivant, la rencontre du Louis Chevrolet Event et du Festival Grock dans la métropole horlogère rend hommage par automobiles interposées à une facette commune à ces grands hommes: leur fascination pour les voitures puissantes. Une centaine de berlines de collection défileront sur le Pod. D’abord exposées à la Place du Marché, elles feront l’objet du concours d’élégance traditionnel à 10h, puis de la proclamation des résultats, devant l’Heure Bleue vers 14h30.

Louis Chevrolet Event
Case postale 918
2301 La Chaux-de-Fonds
www.surface.ch/louis-chevrolet
 
Aéroclub des Montagnes neuchâteloises
Fondé en 1929, l’Aéro-club des Montagnes neuchâteloises est l’un des plus anciens aéro-club de Suisse. Il réunit actuellement le groupe de vol à moteur et le groupe de vol à voile dont les activités comblent les passions de chaque pilote. On y trouve une flotte d’avions Piper aux différentes performances, équipés d’une instrumentation moderne permettant l’évasion vers d’autres horizons. Des voyages au Cap Nord, dans les anciens Pays de l’Est et au Maghreb sont à l’actif de certains pilotes.

Ecole:
L’aéro-club des Montagnes neuchâteloises possède son école de vol à moteur et à voile. Les degrés de formation vont de la licence de pilote privé d’avion et de planeur à la licence de pilote professionnel IFR. Des instructeurs qualifiés et expérimentés enseignent le vol à moteur toute l’année et le vol à voile d’avril à octobre.

Agenda:
Fête du 75e anniversaire de l’Aéro-club des Montagnes neuchâteloises les 9 et 10 octobre 2004 à l’aéroport des Eplatures, La Chaux-de-Fonds. Vols d’initiation en avion et planeur pour CHF 75.- seulement.

Contact et informations:
Aéro-club des Montagnes neuchâteloises,
Bd. Des Eplatures 56, 2300 la Chaux-de-Fonds
Tél. 079 204 48 37
info@volavoile.ch / www.aero.ch / www.volavoile.ch
© Association GROCKLAND  -  réalisation du site par Pomzed et SysConcept

 

retour accueil